On a décrit mon travail, «post-internet (après le numérique)» ou «la poésie concrète». Suite à ma découverte de la culture numérique, j'ai commencé à exprimer les changements subtils que je perçois dans ma façon de penser. En appliquant des points; chaque point réaffirme ma présence physique et en même temps crée un effet granuleux, similaire à un écran d'ordinateur, recouvrant ainsi ces images.

La définition «d'Ensevelir» est d'enterrer un cercueil, faire disparaître quelque chose. Avec ces peintures que j'ai réalisé à partir des photographies anciennes, je submerge les sujets d'images sous des strates de points jusqu'à ce qu'elles deviennent embrouillées.

J'ai réalisé un gif animé en 2012, inspiré par des représentations de la cathédrale de Rouen peint entre 1892-1894 par Claude Monet. Pour réaliser son oeuvre, Monet a revisité Rouen chaque été afin d'observer les effets de la lumière. Dans mon cas, j'ai enregistré ce que j'ai vu sur un écran de télévision. De cette point d'observation j'ai embarque sur une série de peintures continuant l'idée d'ensevelir ce que j'ai vu sous des atmosphères et lumières différentes. Chacune des 32 peintures de la série est de la taille d'une télévision que j'ai achetée pour un projet artistique et maintenant regarde depuis mon canapé jour après jour.

 

 
Photo: Guy L'Heureux   Photo: Guy L'Heureux
 
     
 
Photo: Guy L'Heureux   Photo: Guy L'Heureux
page 2: details | page d'accueil
Catalogue avec texte en Français et Anglais par Dorian Batycka, 2018